Thierry Watelet
Orateur au service de vos événements

Le monde et le nombril du monde

02 Nov 2022 Thierry Watelet

Chacun connaît cet adage selon lequel le chanceux est celui qui arrive à tout tandis que le malchanceux est celui à qui tout arrive.

Beaucoup de livres et de spéculations traitent de la chance.  Elle pourrait se définir de deux façons :

❇️ La chance serait l’intendante invisible qui ordonnerait le monde et le rendrait favorable à certains, oubliant les autres, devenus malchanceux.  - ́.

❇️ Ou bien, La chance serait la qualité de celles et ceux qui parcourent le monde, l’observent, le découvrent, se cognent à son réel et choisissent ce qui leur convient et poursuivent leur route.  ́.

Sur dix personnes qui se disent malchanceuses, neuf ne voient pas le billet de cent euros déposé par terre par un expérimentateur. 9 chanceux sur dix le voient !  ! Expérience répétée souvent par les psychologues.

On dirait que le chanceux voit le monde ; le malchanceux se voit nombril du monde.


Le premier, mu par une expansion centrifuge, se tient au balcon, observe, bouge, saisit, partage, donne, prend ; le second replié dans un mouvement centripète, reste au centre de lui-même, attendant que les bonnes fées, le hasard, ou la Providence, lui servent la meilleure des vendanges.

L'un pleure ; l'autre vit.
 

̂Lequel des deux êtes-vous ? Roulez-vous en chance ? Ou changez-vous la roue de la chance ?


Derniers articles

Où s'arrête l'empire de la rhétorique ?

La conférence sans préparation

La SNCF, médaille d'or des team building gratuits

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.