Thierry Watelet

L’ambition de vous donner confiance

La parole n’est pas de l’ordre du faire.  Mais une qualité d’être.  Parler ne vous pose aucune difficulté.  C’est même un plaisir pour chacun dans certaines circonstances.  Avec vos enfants, avec des amis, en famille… vous vous sentez bien. 

L’embarras se profile quand vous êtes réclamé pour une prise de parole codifiée comme une interview ou une allocution de départ en retraite.

Vous sollicitez alors les techniques oratoires.  Vous oubliez ce qui partout ailleurs vous donne force et singularité : votre authenticité.  Vous avez une signature oratoire.  Mon ambition est d’abord de vous donner confiance dans ce que vous êtes devenu.  Et ensuite de poser sur ce souffle de vie une ou deux techniques simples et performantes.

Tout mon parcours m’a amené à cette conviction profonde.

RTL et France Télévision

Les années Mitterrand ouvrent une nouvelle page de la Ve République.  RTL règne sur les radios périphériques.  Le Président libère la bande FM.  Les radios libres entrent dans la concurrence.

RTL, c’est la première division des antennes.  Chacun travaille au plaisir de l’auditeur et à la rigueur de l’information. 

Je deviens rédacteur en chef de cette station brillante sous les directions de Philippe Labro et d’Olivier Mazerolles.

Entre 1981 et 2000, je contribue au succès de l’antenne.  Les faits, leur vérification.  Et la passion des mots quand ils emmènent l’imaginaire au plus près de la réalité.

L’École de journalisme de Lille m’avait très bien préparé à ce métier.

De 2000 à 2018, France Télévision m’a apporté la capacité à mieux comprendre les Hommes et à les manager.  Diriger d’autres rédactions fut un réel apprentissage de la diversité humaine.

Le droit comme exercice de la pensée

J’ai commencé par un doctorat en Droit sur les Institutions Européennes. 

Notre droit vient de Rome.  Notre façon de penser le droit puise dans 2000 ans de civilisation.  J’aime cette contribution unique au monde de l’Europe à la richesse des raisonnements, la passion des équilibres, la défense des libertés.

J’ai aimé le droit pour la discipline de la pensée qu’il impose.  Surtout, le droit porte en lui le germe de la transgression.  A peine la règle établie, les esprits se mettent en quête de l’étirer et l’étendre au-delà de ses propres limites.  La jurisprudence est soeur de l’infraction.  Le lignage est parfois incestueux.

La passion des mots et le retour de la rhétorique

Longtemps, j’ai écouté et participé à des tournois d’éloquence.  J’ai fréquenté les cours d’assises.  J’ai lu les grands discours du siècle et ceux de Mirabeau, ceux de Lamartine ou de Chateaubriand.  J’ai étudié les oraisons de Bossuet et les fables de La Fontaine.  J’ai remonté les pages de l’art oratoire, redécouvert la philosophie, les premiers récits de l’humanité, l’inoubliable Homère.  J’ai relu les grands maîtres grecs et latins, Cicéron, Démosthène, Socrate, Aristote, Platon et Quintilien, découvert Aphtonios d’Antioche et le territoire immense de la logique et des raisonnements. J’ai été émerveillé de l’inusable modernité de la rhétorique.

 Le XXI e siècle avait qualifié les réseaux sociaux et les tweets à 140 signes de ludiques et aisés.  La profusion de SMS et de post bat chaque jour des records de futilité et d’idées reçues.  Seule une aristocratie de la parole et de l’écriture les utilise efficacement.

Les technologies de l’information sont trompeuses.  Elles exigent le retour de la rhétorique, la discipline de la pensée et la vertu du mot choisi.

Le journalisme ne représente qu’un ilot très inculte de l’art oratoire.   Les rédacteurs servent parfois la langue avec honneur, parfois la pratiquent avec une grande pauvreté.

Trente années et six livres…

Depuis trente ans, j’accompagne les chefs d’entreprise, les leaders, les cadres dirigeants supérieurs pour les aider dans toutes les formes d’expression : s’exprimer en public, réussir une interview, traverser une communication de crise, utiliser l’art du storytelling comme levier d’un management puissant.

Depuis 20 ans, je suis expert APM.  C’est-à-dire que des Clubs de chefs d’entreprise de cette formidable association font appel à mes expertises pour partager des journées de travail en France ou à l’étranger.  Et depuis dix ans, j’anime le Club APM Paris Ponant installé à Paris.  Une vingtaine de chefs d’entreprise s’y donne  rendez-vous tous les mois autour d’un thème de réflexion et d’action choisi par eux.  

Toutes ces années d’expériences, de travail, de lecture, de formations, de conférences, de coaching, conduisent à la rédaction de six ouvrages pratiques.  Ils déploient des applications simples et efficaces.  Les méthodes ont fait leur preuve. 

Vous ne vous étonnerez pas que cette petite collection décline le verbe être dans tous les genres de la parole :

  • Être et parler ou la rhétorique à l’usage du chef d’entreprise.
  • Être et raconter ou la puissance du storytelling au service du dirigeant
  • Être et répondre ou comment réussir son interview
  • Être et expliquer ou « Que dit-on quand tout va mal ? »
  • L’art oratoire des grands dirigeants
  • Parler pour motiver – Le secret des leaders

Ils ont dit

Stéphane Moriou, CEO at More Human Partners

"Thierry est l’incarnation toujours renouvelée du message qu’il porte.

Rencontrez-le une fois, inspirez-vous en l’observant sur scène, ou tout simplement en partageant un bon verre, et vous serez transformé.

Il a ce pouvoir rare : être, dire et révéler une dimension qui semblait hors de portée."

Michèle Simonot, Académie des Écrivains Publics de France

"Ce que Thierry défend est d’ores et déjà admirable sur le principe, mais de surcroît il l’utilise lui-même dans sa propre action, dans son propre message et avec une élégance et un talent qui n’ont comme « concurrence » que le naturel avec lequel il intervient, il agit et nous séduit.  Un très grand cœur de l’esprit et vice et versa sans aucun doute possible."

Sylvie Monteillet - vice-présidente de l'Académie des Ecrivains Publics de France

Thierry Watelet est un magicien : sur scène, il captive le public, s’adapte à ce dernier, sait en un coup d’œil voir à qui il a affaire, ce qu’il peut dire et ce qu’il ne peut pas dire. Il module son langage, questionne les invités, place ici ou là les expériences, anecdotes, savoirs qu’il a engrangés au fil des années ; s’il veut provoquer de l’émotion, le public a la larme à l’œil ; s’il est nécessaire de faire rire, l’audience est hilare. L’animateur n’en oublie pour autant jamais ni le thème de la journée, ni celles et ceux qui l’ont préparée : il se met entièrement à leur service, veille – bien qu’il soit au centre de la scène, des émotions et réflexions suscitées – à toujours s’effacer pour ramener la lumière sur les organisateurs dont il parle comme s’il les avait connus depuis toujours. Métier, objet, histoire, Thierry Watelet raconte en un éclair des choses dont il ne savait pourtant rien la veille ; il le fait avec passion, avec cœur, comme si à cet instant précis seuls ces éléments comptaient dans sa vie.

 

Pour rien au monde nous ne voudrions désormais un autre animateur pour nos événements. Le hasard a mis Thierry Watelet sur notre route, nous l’en remercions infiniment.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.