Conférences

Il n’y a ni petite ni grande animation de congrès.  Il n’y en a que de généreuse et de réussie.  Celle de la Convention d’Annecy pouvait impressionner par sa mesure : 5 200 participants, une plénière d’ouverture et une autre de clôture.  Et une co-animation avec ma consoeur Cécile Falcon, exceptionnelle partenaire de scène.

Le thème ? Connecter-déconnecter-vivre

Annecy 01

Quatre-vingts personnes et plus d’une vingtaine de métiers sont nécessaires pour permettre de telles prestations.  Toutes travaillent dans l’excellence de leurs compétences.  Au moins 110 répétitions personnelles, plus d’une quinzaine à deux.  Et une journée de mise au point avec les équipes techniques remarquablement dirigées.

Bienveillance toute

Vous ne pouvez travailler qu’en confiance.  Ce fut le cas.  Entouré de bienveillance.  Ce fut le cas.  Et d’un confort minimum pour vous isoler et vous concentrer.  Ce fut le cas.  Il est rare d’avoir un si bel esprit d’équipe où chacun est au service de tous et à l’écoute de tous.  Jamais un mot plus haut que l’autre.  Mais toujours, des encouragements, des yeux brillants de joie, de passion ou de stress parfois. 

Les textes ?  Ils sont appris par cœur par d’incessantes répétitions seul ou à plusieurs. 

Par exemple la présentation d’Uwe Diegel, intervenant :

Annecy 02

Mettre l’autre en confiance

Les invités ne sont pas habitués à de tel niveau de pression.  Vous les accompagnez avec beaucoup de douceur et d’exigence.  Bertil Akesson, jeune chef d’entreprise malgache fut exceptionnel de ce point de vue.  Nous avons répété des dizaines de fois ensemble l’interview de 7’ que nous devions réaliser en public.  Bertil fut studieux, appliqué et sur scène élégant, posé.  Il y avait en lui déjà toute la sagesse de son pays.

Annecy 03

Mettre l’autre en confiance signifie également le servir jusque dans la présentation publique que l’on peut en faire.  Avec simplicité, vérité, sincérité, générosité.  Par exemple lorsqu’il s’est agi de présenter JUL, auteur de la BD de l’APM.

Annecy 04

Ou bien quand il a fallu présenter l’extraordinaire travail de poésie de ma consoeur, Cécile Falcon.

Annecy 05

Suivre le public

Vous ne savez jamais comment le public va réagir.  Il applaudit sur une phrase, il s’émeut sur un mot.  Parfois, il n’y a pas de doute.  Vous savez qu’il va chavirer.  Vous ignorez à quel point.  Ce fut le cas avec la présentation de Dorine Bourneton, première femme pilote de haute voltige, paraplégique au monde. 

Annecy Dorine Bourneton

La dimension humaine d’un congrès occupe 99% de sa réalité.  Le reste n’est que technique. 

Les équipes techniques imaginent et construisent un outil éphémère, composé d'ombres, de courses de lumières, de sfumante, sorte de brouillard artificiel qui donne de la substance aux rayons colorés.  Elles travaillent les volumes, les dénivelés, découpent les gradins en quartiers, en allées, en boulevards, prévoient les issues, érigent une scène et des écrans démesurés.  L'écrin qu'ils composent avec talent et cohérence permettent aux hommes de se communiquer, c'est-à-dire de "mettre des choses en commun" pour s'enrichir en même temps de réflexions et de questionnements partagés.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.