Thierry Watelet
Orateur au service de vos événements

Actualités

Les crises longues donnent la primauté aux managers de terrain.  Ils connaissent leurs équipes et l’imbrication des métiers.  Immanquablement, les hautes directions (DRH, DAF, DG, DSI… etc) tombent alors en piqué sur les directeurs opérationnels pour les accabler de consignes, d’injonctions, d’ordres de reporting, de tableaux.  Quel manque de lucidité et de confiance !

La bataille se joue en bas de la pyramide.  La femme de ménage devient la première ligne d’assaut.  Par définition, elle fait le ménage !  C’est le fantassin le plus important du monde.  L’aide-soignante, l’infirmière tiennent du génie à l’ouvrage et des blindés en action.  Rapides, réactives, déterminées.

Ces lignes de fronts sont autonomes.  Elles ont moins besoin de commandement que de reconnaissances, d’encouragements et surtout de cette petite question extraordinaire quand elle vient des hautes directions : « Comment puis-je vous aider ? »

Il en va de même pour les directrices et les directeurs opérationnels.  Laissez-les travailler avec leurs équipes !  Inquiétez-vous de leur santé, de leur sommeil, des conditions matériels de travail, de l’état de fatigue !  Programmez les réunions en leur demandant « Quand serez-vous le plus disponible », plutôt que d’imposer vos confortables horaires de télétravail. 

La brutalité du terrain donne déjà tellement de coups au moral que toute votre délicatesse, votre gentillesse, la maîtrise de votre voix sera un réconfort.  Pensez à ce qui pourrait leur faire plaisir.  Une corbeille de fruits garnie en permanence ?  Des jus vitaminés ?  Une salle de repos ? 

Beaucoup de directions incompétentes accablent les opérationnels de leur stress et coups de gueule, se mêlent de tout dans un fatras d’ordres et de contre-ordres incohérents et déstabilisant.

Les équipes doivent ouvrir alors deux fronts : celui du terrain où elles livrent la lutte et celle de la hiérarchie dont elles doivent se protéger.

Apprendre à faire confiance, à dialoguer, aider, servir… Ce sont peut-être les verbes les plus utiles que le Covid-19 intègre dans le comportement des hautes directions. 

 

Veillez sur vous,

Vous veillerez sur nous.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.