Thierry Watelet
Orateur au service de vos événements

Les Souvenirs et les Honneurs

20 Déc 2021 Thierry Watelet Actualités


Qu’il fut bon d’entrer à nouveau dans les locaux universitaires de la place du XX Août à Liège en cette fin octobre 2021. Les souvenirs soulevaient chaque pas. Au siècle dernier, la faculté de Droit résonnait de la Common Law, de l’Economie politique, des Droits Européens, droit des contrats, droit pénal, droit romain…

Y revenir était aussi un honneur donné par l’Alliance Française dont la consigne était claire : œuvrer au rayonnement de la langue française. 

Anne-France WERY s’y tint, avec poésie et douceur. Elle bâtit un néologisme en inventant le verbe « tuliper », qui permet d’imaginer comment l’on peut plier sous le destin ou se redresser par l’harmonie des volontés.

L’hémicycle avait offert toutes ses places. Plus de trente personnes avaient été refusées ce soir-là.

Nous ne pouvions pas parler de rhétorique sans évoquer Churchill, Kennedy, Obama, Martin Luther King entre autres. Cicéron fut invité également, maître de l’éloquence, professeur prestigieux. Il suffit de lire la lettre à Brutus ou les topiques qu’il reprend d’Aristote pour s’en rendre compte.

Le moment de créativité fut celui où le public distingua trois idées qu’il souhaitait inclure dans un propos impromptu par lequel on convaincrait des investisseurs chinois de s’installer dans la Principauté. Il s’agissait ensuite, selon les préceptes de Cicéron, de mettre les idées en verbes. Ce fut une joie d’entendre les éclats de rires à l’évocation du fromage de Herve ou du sirop de Liège symbole de créativité et d’identité du terroir. Il fut émouvant de lire la fierté dans les regards lorsque les valeurs de la Principauté furent hissées. La curiosité du public fut augmentée par le défi de la troisième idée : il s’agissait de montrer comment des investisseurs pouvaient tirer parti des sept collégiales abritées par l'évêché.

Quand votre parole touche les cœurs, alors frémissent à l’unisson, des émotions vives.  C’est une douceur et une violence. Une douceur car un verbe velouté conduit les pensées avec délicatesse ; une violence puisque soudain on se met à adhérer à ce que l’on n’avait pas imaginé.

Toute ma gratitude pour ces moments délicieux, construit pour une part sur l’instant, avec la participation d’un public exquis. 

 


Articles similaires

Derniers articles

Belle Année 2022...

L’Incontournable TEDx : « L’éloquence du gazouillis »

Succès Massif de la 4ème Édition des Entrepreneurs Normands à Deauville

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.